« Destin de femmes » : Olivia Elkaïm et Valérie Perrin

« Destin de femmes » : Olivia Elkaïm et Valérie Perrin

18.08.2018

« Destin de femmes »

Comment faire face à la mort ? C’est le tragique destin de Jeanne Hébuterne, dévorée par son amour incandescent pour Modigliani, qu’ Olivia Elkaïm nous dévoilera. Violette Toussaint, malgré les épreuves, croit, elle, obstinément au bonheur et Valérie Perrin, avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, crée autour de cette fée un monde de poésie et d’humanité.

 


Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste « maudit », vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle veut s'émanciper de ses parents et de son frère, et devenir peintre elle aussi. Ils tombent fous amoureux. De Paris à Nice - où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale, ils bravent les bonnes moeurs et les interdits familiaux. Mais leur amour incandescent les conduit aux confins de la folie.

Olivia Elkaim, Je suis Jeanne Hebuterne, Stock, 2017

Olivia Elkaim a débuté comme journaliste à Marianne et L'événement du jeudi avant de devenir journaliste d'investigation pour Capital, puis chef de l'information de VSD. Depuis 2011, elle est journaliste chargée de la politique au magazine La Vie. Elle a publié plusieurs nouvelles et des romans, salués par la critique : chez Grasset, Les Graffitis de Chambord et Les Oiseaux noirs de Massada, puis chez Stock, Nous étions une histoire et Je suis Jeanne Hebuterne.

 

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses.
Après l'émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l'histoire intense d'une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l'ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d'humanité.
Un hymne au merveilleux des choses simples.

Valérie Perrin, Changer l'eau des fleurs, Albin Michel 2018 (Prix Maison de la Presse 2018)

Photographe et scénariste, Valérie Perrin travaille aux côtés de Claude Lelouch.
Son premier roman Les Oubliés du dimanche, a reçu de nombreux prix, dont celui de Lire Élire 2016 et de Poulet-Malassis 2016. Le second, Changer l'eau des fleurs, est lauréat du Prix de la Maison de la Presse, en 2018.


Chaque rencontre commence à 15h.

pour réserver : contact@ecoledesfilles.org ou 02 98 99 75 41