École des filles


Thierry Breton, Stéphane Le Foll et Jean-François Sarreau

Thierry Breton, Stéphane Le Foll et Jean-François Sarreau

28.07.2018

Été des 13 Dimanches

« De la terre à l'assiette »

L’agriculture est affaire de culture ! Dans toutes les sociétés et à toutes les époques, l'agriculture a été le moteur des grandes évolutions. De l’exigence de la production agricole, dans le respect de la terre, à l’assiette, dans le souci de rendre hommage aux produits du terroir breton, trois personnalités exceptionnelles présenteront leur engagement.

Laissez-vous porter par les goûts et couleurs des produits d’un terroir pluriel, où se côtoie le meilleur de la terre et de la mer dans ce panorama contemporain de la gastronomie bretonne.
Breizh
recense ce qui se produit et se cuisine de meilleur entre Guérande et la presqu’île de Crozon : les incontournables Kig ha farz et Kouign-amann sont de la partie bien sûr, mais aussi des plats plus singuliers, comme la Coucou de Rennes rôtie au cidre et coings, les Coquilles Saint-Jacques de plongée de la Baie de Morlaix, avec bouillon de légumes, le Soufflé au chouchenn. Focus, fiches et recettes pour tout savoir sur la pêche à pied, les races bovines locales ou encore le renouveau des vins bretons. Un livre somptueux, richement illustré par le talentueux photographe Louis Laurent Grandadam, qui valorise avec brio une gastronomie à fort caractère.

Thierry Breton, Breizh. Un panorama de la gastronomie bretonne, La Martinière, 2017

Formé par les chefs étoilés du Ritz, du Crillon, de la Tour d’Argent et a même travaille à l'Élysée, sous Mitterrand, Thierry Breton est à la tête de trois établissements à Paris, rue de Belzunce: Chez Michel, Casimir et La Pointe du grouin. Il propose une cuisine raffinée et abordable, à base de produits bretons, de terroir, sans fioritures : Tourteau-avocat à croquer avec galettes de sarrasin, tartare de Saint-Jacques aux pommes vertes, rare ormeaux sauvage de Trégor, ail et persil et même le Kig Ha Farz, la typique potée bretonne. Une élégance dans la simplicité et une ode à la Bretagne qu’il met en avant dans son dernier ouvrage, Breizh (La Martinière, 2017).


Dans toutes les sociétés et à toutes les époques, l’agriculture a été le moteur des grandes évolutions. Aujourd’hui, alors que le réchauffement climatique en cours sur notre planète cause déjà des catastrophes, elle a un rôle primordial à jouer pour que nous parvenions à une gestion saine et respectueuse de notre environnement. Mettre au service de la durabilité tous les moyens techniques que nous avons accumulés est une formidable piste d’exploration, que certains parcourent déjà, et que les politiques publiques doivent encourager. C’est le sens du projet agroécologique que j’ai porté pendant cinq ans.

Stéphane Le Foll, La première graine, Calmann Lévy, 2017

Stéphane Le Foll commence sa carrière politique comme conseiller municipal de Longnes puis du Mans. Proche de François Hollande et député européen à partir de 2004, il est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire le 16 mai 2012, puis élu député de la Sarthe le 17 juin suivant. En juin 2018, il est nommé Maire du Mans. Il publie La première graine en 2017 aux éditions Calmann Lévy.


Jean-François Sarreau est producteur de céréales, à Landeleau, porteur d’une projet agroécologique. Sur sa ferme d'environ 200 ha, il a cessé tout travail des sols depuis les années 2000, effectuant seulement les semis et les récoltes, plus de labours.
Pour ce cultivateur, le tournant s'est opéré dans les années 1990, pour appliquer la nouvelle Politique agricole commune (Pac) de l'Union européenne, pour produire des céréales au prix du marché mondial. L’agriculture biologique ne s'imposait pas, mais le conventionnel ne fonctionnait pas forcément. D'où la démarche de réduire le travail des sols, mais aussi l'utilisation d'intrants.

Chaque rencontre commence à 15h.

pour réserver : contact@ecoledesfilles.org ou 02 98 99 75 41