Biographie


Kim Tae-Ho
(1948, Séoul, Corée)

Kim Tae-Ho vit à Busan jusqu?au collège puis déménage à Séoul où il étudie au lycée des Arts de la ville. Il poursuit ensuite ses études à l?université Hongik où il suit des cours de peinture et y obtient un Master. En 1982, il obtient le Grand Prix de la compétition d?estampes de Gonggan. Il présente ses séries sur les « formes » en 1977 avec sa première exposition personnelle centrée sur les « peintures figuratives cachées derrière l?horizon ». La plupart de son travail de l?époque a été 12 réalisé d?après la méthode par pulvérisation et son inspiration vient des grilles recouvrant les bâtiments de banque. Derrière les épais barreaux ? représentation d?une forte volonté de résistance ? une silhouette piégée est représentée, symbole d?une mauvaise communication et de l?isolement des individus à l?époque actuelle. Pourtant, la transformation progressive est aussi évidente qu?anticipée et les lignes géométriques disparaissent souvent pour seulement laisser des traces de formes et de phénomènes. De plus, l?artiste s?éloigne d?un matériel pour en utiliser un autre en s?exprimant sur du papier hanji coréen. Il exprime ses choix créatifs simultanément en introduisant la série « Internal Rythm ».

En 1984, il obtient le troisième prix du Journalists? Art Prize et son art se développe ainsi à l?échelle mondiale. Il a participé à de nombreuses expositions en Corée et à l?étranger. Grâce à ces projets, son nom devient connu et en 1987, il est nommé Professeur du Département de peinture de l?Université de Hongik.

A partir de 1995, l?artiste empile des couches de peinture dans les séries « Innate Rythm » c?est pour lui comme une manière de laisser des traces de ses actions. La peinture est déposée, grattée, puis le processus est renouvelé. Les traces forment l?expression finale du rythme inné. De petites grilles sont tâchées sur les toiles similaires à du papier millimétré et la peinture est appliquée sur les couches. Une fois que la peinture est relativement sêche, un couteau spécial est utilisé pour la couper horizontalement et verticalement. C?est un procédé de révélation des couches peintes sur grille. Kim Tae Ho a créé une nouvelle méthode d?exploitation des structures spatiales. La série « Innate Rythm » rassemble des voix libres et versatiles en une seule pour introduire une nouvelle discipline dynamique. Si la toile est le symbole du cosmos ou de l?univers, l?ar- tiste invente une méthode qui mène à l?interprétation subjective de l?espace.

Kim Tae-Ho appartient à la première génération du mouvement monochrome coréen nommé Dansaekhwa, au-près de Ha Chong-Hyun, Chung Sang-Hwa, Lee Ufan ou encore Park Seobo.


Sélection d'expositions


Exposition personnelles

2015 - Operating space structure, Busan Museum of Art, Busan, Corée
1977-2014 - 30 times, Corée, Japon, U.S.A, Allemagne
2007 - Sung Kok Museum, Séoul, Corée

Expositions collectives

2016 - Rythmes, Galerie Françoise Livinec, Paris
2016 - Art Élysées 2016, Paris
2016 - 100 ans de stèles, Galerie Françoise Livinec, Paris, France
2016 - L'attrape-Feu, l'art réenchante le monde, Ecole des filles, Huelgoat, France
2016 - Art Paris Art Fair, Galerie Françoise Livinec, Paris, France
2014 - Korea Internation Art Fair KIAF 2014, COEX Hall B:, Séoul, Corée
2012 - Monotone painting of Korea, Seoul Museum of Art, Séoul, Corée
2010 - Korea International Art Fair 2010, COEX, Séoul, Corée
2008 - Art in Busan 2008, Busan Museum of Art, Busan, Corée
2006 - The 21th Asian International Art Exhibition, Singapore Museum, Singapore
2005 - Chicago Art Fair 2005, Chicago, U.S.A
2002 - The Understanding of Abstract Painting, Sung Kok Museum, Séoul, Corée
1987/96 - Seoul Art Exhibition, National Museum of Contemporary Art, Séoul, Corée
1986 - Korean Modern Art Exhibition : It's Yesterday and Today, National Museum of Contemporary Art, Séoul, Corée
1974 - The 1st Seoul Biennale, National Museum of Contemporary Art, Séoul, Corée

Musées et collections personnelles

National Museum of Contemporary Art, Seoul, Korea
The British Museum, London, England
Daejeon Municipal Museum of Art, Daejeon, Korea
Busan Municipal Museum of Art, Busan, Korea
Seoul Museum of Art, Seoul, Korea
Yonsei University Museum, Seoul, Korea
Walker Hill Museum, Seoul, Korea
Total Museum, Seoul, Korea
Simonoseki Museum, Simonoseki, Japan
Ho-Am Art Museum, Yongin, Korea
Hongik University Museum, Seoul, Korea
Gyeongnam Art Museum, Changwon, Korea
Museum of Guangzhou Academy of Fine Arts, China
Museum SAN, Kangwondo, Korea