Biographie


Madeleine Grenier


(1929, Marseille - 1982, Bourg-la-Reine)

Sensible  et  solitaire.  Rechercher  alors  l?expression  d'un  monde  imaginaire  où  s'évader. Trouver dans l?abstraction  une  réponse  au  désir  de  liberté  et  d'indépendance.  En  quête  de l'impalpable, s'adonner  à  l'ascèse  picturale  et  souffler  des  airs  lyriques  sur  la  toile.  Lire  Joseph  Conrad.  Se  laisser guider  là  où  la  «  réalité  se  délite  »  pour  n'entendre  que  la  seule  expression du peintre.

Fille  du  philosophe  Jean  Grenier  originaire  de  Saint-Brieuc,  Madeleine  Grenier  passe  sa  prime jeunesse  à  Alger  où  son  père  est  professeur.  A  19  ans,  elle  prend  alors  ses  premiers  cours de dessin et de composition aux Beaux-Arts du Caire. De retour à Paris, elle connaît une  période figurative, caractérisée par de grands dessins au fusain, puis se consacre entièrement à  la peinture et court les expositions collectives et personnelles.

Du  port  de  Grimaud  au  village  Simiane,  Madeleine  Grenier  s'inspire  d'abord  des  lumières  vives méditerranéennes qu'elle traduit par touches instables, mouvantes et colorées. Puis, elle délaisse progressivement la couleur pour le monochrome. Elle capte alors la lumière dans une rigoureuse composition de rythmes et de matières à la blancheur évanescente. La lecture et la poésie de son père lui inspirent une figuration allusive des ciels de Bretagne.

Le  lyrisme  de  Madeleine Grenier,  la  «  peintre  du  silence  »,  a  inspiré  de  nombreux  artistes  comme Jean Bazaine du groupe éponyme de l'Abstraction Lyrique. En  février  1971,  le  Musée  des  Beaux-Arts  du  Havre  consacre  à  Madeleine  Grenier  une  importante exposition retraçant son itinéraire.


Sélection d'expositions


Expositions personnelles

2013 - Madeleine Grenier, Galerie Françoise Livinec, avenue Matignon, Paris

2010 - Rétrospective,  Maison des Arts, Châtillon

2001/02 - Galerie Batut d'Haussy, Paris

1991 - Rétrospective, Musée-Bibliothèque Pierre-André Benoit, Alès

1991 - Toujours le même rêve, Galerie du Fleuve, Paris

1989 - Exposition de trente peintures, Galerie du Fleuve, Paris
1987 - Hommage à Madeleine Grenier, Sisteron

1985 - Galerie Bellint, Paris

1980 - Galerie Darial, Paris

1972-75/1977 - Galerie Nane Stern, Paris

1971 - Galerie Christiane Colin, Paris

1971 - Exposition Madeleine Grenier, Musée des Beaux-Arts, Le Havre

1960 - Galerie Massol, Paris

1958 - Galerie Dupont, Lille

1957 - Konstuställoning, Harnösand (Suède)

Expositions collectives

2017 - Ailleurs est ici, École des Filles-Espace d'art, Huelgoat

2014 - Exote - Esthétiques du divers, Ecole des filles-Espace d'art, Huelgoat

2013 - Quel temps fait-il? Ecole des filles-Espace d'art, Huelgoat

1990 - Jean Grenier : un regard sur la peinture, Musée des Jacobins, Morlaix

1970 - Galerie la Roue, Paris

1968 - Le portrait, Galerie Claude Bernard, Paris

1968 - Institut français, Barcelone

1965-68 - Galerie de Massine, Paris

1960 - Galerie de l'Ancienne Comédie, Paris

1959 - Galerie Bellechasse, Paris

1957 - Galerie Charpentier, Paris

1956 - Galerie Marcel Bernheim, Paris

 

Salons et foires d'Art

Salon des Réalités Nouvelles, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1980

Salon de Mai, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1980

Salon d'Automne, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965

Art Elysées, 2013

Art Paris, 2014, 2016

Collections

Centre National d'Art Contemporain, Paris

Musée d'Art Moderne de la ville de Paris

Centre National d'Art Contemporain, Paris

Musée d'Art Moderne de la ville de Paris

Musée des Beaux-Arts, Le Havre

Musée des Beaux-Arts, Morlaix

Musée du Faouët


Bibliographie

J. Grenier, Quatre prières, illustrations de Madeleine Grenier, Editions Gaston Puel, 1970

J. André, F. Terret-Daniel, . Le Burgue, Madeleine Grenier, Lumières océanes, éditions Françoise Livinec, 2013