Biographie


Peintre russe naturalisé français, Léon Zack commence à peindre à l'âge de treize ans et, suite à son départ avec sa mère à Moscou, il devient l'élève de Jakimchenko (de 1905 à 1907) puis Mashkov. Il expose pour la première fois en 1907 au Salon de la Fédération des peintres moscovites alors qu'il n'a que 15 ans ! Il a également été poète et à réalisé des décors et costumes pour la danse et le théâtre, mais c'est à la peinture qu'il consacra principalement sa vie.

Artiste figuratif jusqu'en 1946, peignant surtout des portraits, peu à peu, son pinceau se fait expressionniste puis tourne vers l'abstraction. Son travail est guidé par la volonté d'approfondir sa peinture ce que Jean-Michel Maulpoix qualifie « d'instinct de ciel ». Il n'a pas fait partie des avant-gardes qui se sont tournées dès les années 1910 vers l'abstraction : il n'a accepté de peindre des tableaux abstraits que quand (vers 1946) il a pu montrer, pas eux, une réalité supérieure aux apparences. Léon Zack pense en effet qu'un tableau doit exprimer plus qu'un rapport entre les formes et les couleurs : il peut apporter, en un regard, une pensée qu'il faudrait beaucoup de pages pour mettre par écrit.

Dans ses abstractions, Léon Zack tente de retrouver l'innocence du papier avec de la peinture à l'huile posée sur la toile. Il place alors des taches plus ou moins accentuées, des variances de blancs... Les formes disent alors une vérité qui dépasse l'adresse de l'artiste.


Sélection d'expositions


Pierre qui roule... Les figures du paysage, Éditions Françoise Livinec, 2012

Une oeuvre de Léon Zack dans Finistère mag, avril-mai 2013, Portrait : Françoise Livinec (page 1 / Page 2 )

Sélection d'expositions

2014

Art Paris Art Fair 2014, Galerie Françoise Livinec, Paris