Biographie


Il fuit un père autoritaire et part s’installer au Nigeria à l’âge de 16 ans. De 1990 à 1995, à Lagos, il apprend à réparer les machines à coudre. Comme il le dit, « les pêcheurs, les tailleurs ou les maçons sont trop nombreux sur le lac, alors que personne ne saurait faire ce métier... » Aujourd’hui, il vit avec deux femmes et ses dix enfants et possède son propre atelier de réparation de machines à coudre dans une petite ville du sud du Bénin. Dans son arrière boutique, à l’abri des regards, il remplit des cahiers d’écolier, des feuilles au format A4 et A3 inventoriant des modèles de machines à coudre.

On note une vraie évolution dans ses dessins. D’abord purement utilitaires, très détaillés, ses premiers dessins techniques se sont peu à peu transformés. Ils laissent maintenant transparaître un bestiaire aux courbes végétales.

Ezekiel montre une sorte d’état exploratoire où les sens prennent le pas sur la raison. Il cherche le schéma minimal dénué de tout superflu et les traits caractéristiques fondamentaux de la machine à coudre. Son système de représentation assuré, Ezekiel peut ainsi dérouler son catalogue et décliner les marques et les modèles de machines. Ses motifs toujours plus épurés et stylisés tendent à ne devenir plus que des silhouettes. Ce n’est plus le mécanisme des machines que Ezekiel documente, mais plutôt leur parure, leur matérialité, le nom du modèle qu’il aime représenter.

 

Ses œuvres font désormais parties de collections importantes : La Collection de l’Art Brut en Suisse ; le Musée d'art moderne de Lille en (France) ; Treger/Saint Silvestre Collection(Portugal) et Art Brut Collection de Bruno Decharme (France).


Sélection d'expositions


Expositions collectives :

2019 - Of A Life/Time, The Gallery of Everything, Londres, Angleterre

2014 - Art Brut Dans Le Monde, Collection de l'Art Brut, Lausanne, Suisse




messou-ezekiel