Centenaire Victor Segalen

Centenaire Victor Segalen

30.05.2019

J1 - Rythme de l'ailleurs

François Cheng
Paroles de centenaire - (Lectures texte inédit)

C'est alors que Segalen se rappelle le fidèle coin de son royaume secret. Il se rappelle cette forêt du Huelgoat où tout se retrouve : le courant à l?eau vive, les rochers empilés, le chant d'une chute à l'accent éternel, et en haut de la cascade, le tertre antique propice au dormeur du val.
Extrait du texte inédit écrit pour le centenaire de la mort du poète, à l'École des filles.

L'Académicien François Cheng est poète, romancier, essayiste et calligraphe. Il obtient le prix André Malraux et le Grand prix de la Francophonie. En 2008, il rend hommage à l'intime proximité spirituelle qui le relie à Victor Segalen dans son ouvrage L'un vers l'autre.
-
Collège du Huelgoat

Inauguration de la fresque-planisphère et récital d?Équipée
Les deux classes de 5ème du Collège Jean-Jaurès du Huelgoat et leur professeur Louise Hernot présentent en ouverture du Centenaire, une mise en scène théâtrale d?un extrait d?Équipée et inaugurent l?installation À la découverte de l?Autre et du Divers: les voyages de Victor Segalen.






Quatuor Segalen

Le voyage en Chine (1909) - (Lectures)
Il me faut des sortes de tremplin dont je m?évade ensuite.

Lectures de lettres et d?extraits du voyage de Segalen en Chine par Dominique et Guillaume Lelong, Brieuc et Corentin Segalen.
-
Colette Camelin
Le rythme de Thibet
Thibet, le dernier poème de Segalen, présente une forme nouvelle. C?est une suite de cinquante-huit laisses construites, pour la plupart, sur une alternance de vers longs et courts. Écoutons le rythme de cet hymne mouvant : le rythme qu?il se fasse bond, grand pas élastique.
Colette Camelin, professeur de littérature française du XXème siècle, est présidente de l?Association Victor Segalen et a réalisé la nouvelle édition des Premiers écrits sur l?art de Victor Segalen.
-
François Jullien et Esther Lin
Chine/Occident aller et retour
La Chine est l?occasion d?un détour, l?occasion de se défaire des points de vue unilatéraux, d?opérer un décentrement. C?est le prix à payer pour se rendre disponible, pour donner toute sa mesure à la croissance du divers, selon l?expression de Victor Segalen.
François Jullien est philosophe, sinologue, professeur à l?université Paris-Diderot et directeur de l?Institut de la pensée contemporaine.
Chercheur et traductrice, Esther Lin elle consacre sa thèse de doctorat à Victor Segalen et traduit notamment les textes de François Jullien en chinois.