René Quéré

Le peintre breton René Quéré à Paris

du 4 Décembre au 8 Janvier 2008

Galerie Matignon

Une peinture épique et poétique

Jeu de couleurs, jeu de matières, contours simplifiés, aplats de bleu, présences humaines allusives et effets plastiques donnent aux œuvres de René Quéré une profondeur intense.


Fasciné par les couleurs, René Quéré aime le contraste du jaune « ciré » et du rouge claquant des fanions avec le bleu pur et transparent de la mer et les tons ocre des silhouettes.
Au grand feu de sa mémoire, les couleurs de ses œuvres ont gardé la flamme des céramiques de Kéraluc. Son pinceau cuit les couleurs pour les vivifier, les matières se superposent en transparence ou en reliefs. La simplification du sujet en accentue la force. Le récit est personnel, la vision subjective, l’œuvre émouvante. René a inventé un expressionnisme maritime. Jeu de lumière mais aussi jeu de matière, il aime associer la peinture à l’huile et l’acrylique ou fluidifier la gouache à l’extrême.
Ses traits au crayon gras soulignent les lignes de force et accentuent le graphisme des formes.