Biographie


François Dilassier,  né en 1926 à Lesneven (1926 - 2012)

Les coloris qu'exploite Dilasser, très diversifiés restent pourtant sobres, passant du gris bleu au vieux rose, de la grisaille marine au granit rose. Ses compositions ont souvent reposées sur un jeu de damiers, sur des variations de lignes horizontales et verticales qui déterminent des cases, où sont répétées des formes à tendance plus ou moins abstraite, des variations sur un même signe-module. Toutefois, en 1989-1990, les formes s'échappent de ses grilles pour s'étendre jusqu'au bord de la toile, peintes dans des tonalités austères, le signe noir de la croix, présent et répété dans toutes les peintures de la série, induit l'idée d'enclos des morts. Cette série des Jardins, où une forme octogonale occupe toute la surface de la peinture, échappe à la disposition en damier. En fait, ses signes singuliers ou multipliés ont une valeur d'idéogrammes signifiant selon les séries, par exemple en 1990 : des signes-bateaux qui occupent les cases de La mer rouge, en 1991 : des Veilleurs qui sont peut être des pierres tombales d'un enclos paroissial ou des rangées de menhir.


Sélection d'expositions


Salons parisiens


Salon d'Automne : de 1972 à 1976
Salon des Réalités Nouvelles : de 1973 à 1984