Biographie


René Duvillier
(1919, Oyonnax - 2002, Paris)

René Duvillier est entré en 1935 à l'Ecole des Beaux- Arts de Paris. Après cinq années de captivité et une exposition dans les murs mêmes du stalag de Cracovie, il commence à se signaler dans ce quon appelle la « Nouvelle Ecole de Paris ». Sous la houlette du critique d'art Charles Estienne, elle réunit des peintres issus du surréalisme et de l'abstraction gestuelle ou lyrique qui, finalement, triomphe en 1955. André Breton l'expose et Benjamin Péret exalte son travail pictural, où le mouvement du pinceau anime les éléments naturels « et leur confère des attributs presque surnaturels » (1955).

Certes proche de Degottex, Hartung, Messagier, il n'en reste pas moins indépendant. Et si, sa gestuelle peut toucher Breton, dans laquelle il retrouve une forme d'automatisme surréaliste, son lyrisme est bien davantage tourné vers la Nature.

Une reconnaissance internationale, du Guggenheim à New-York (1953) à l?exposition universelle à Montréal (1967), ne l?empêche aucunement d?être profondément bouleversé. C?est la mer en Bretagne qui suscite chez lui « un choc terrible » lorsqu?il est invité en 1954 par Charles Estienne sur cette côte sauvage du Finistère Nord. « J?y ai trouvé le mouvement et le geste. Tout bougeait, les flots, le rivage, le ciel, les oiseaux. Je fus surtout très frappé par le spectacle des chevaux bretons, crinières au vent, qui jaillissaient de l?écume. Je retrouvais aussi l?ancien mythe grec de la naissance de la mer. » Dès lors, il ne cesse d?offrir, à partir des mouvements infimes des vagues et des airs, une leçon d?universel. Des chevaux de la mer d?Argenton aux planètes, du regard aux tourbillons, le monde peint par René Duvillier relie l?intime à l?universel et l?humain au cosmos. C?était l?homme du mythe et du vertige, entre paradoxes et chocs successifs, un humaniste généreux, rigoureux et instinctif à la fois. « Je suis émotif et passionné, disait le peintre [?] Je ne cherche ni une simplification, ni une synthèse ; je me mène de front, il faut que je garde ma totalité. » Il affrontait la matière et son imagination se nourrissait de la vie. Sa peinture dynamique et gestuelle associe le quasi monochrome aux couleurs les plus vives.


Sélection d'expositions


Expositions personnelles

2010 - Ivre de peinture, Galerie Alain Margaron, Paris
2009 - René Duvillier, Galerie L?Or du Temps, Paris
2008 - Vous êtes le feu dans l?eau, Galerie Alain Margaron, Nice
2003 - Accrochage d??uvres de René Duvillier, Galerie Larock-Granoff, Paris
2003 - Ici ? Ailleurs, Galerie Doris Benno, Saint-Paul-De-Vence
1999 - À l?Ouest du Monde, FIAC, Paris
1993 - Le ciel de la mer, Galerie Larock-Granoff, Paris
1987 - Peintures 1955-1983, Galerie Mostini, Paris
1986 - Galerie du Manoir, La Chaux de Fonds, Suisse
1971 - Ensemble de Peinture, Palais des Expositions, Genève
1970 - Têtes Chercheuses, Galerie Le Lutrin, Lyon
1965 - Benrath et Duvillier, Galerie Argos, Nantes
1964 - Galerie Byron, New York
1961 - La Mer des Vents, Galerie Smith, Bruxelles
1943 - La Genése, Stalag de Cracovie, Kobierzyn

Expositions collectives

2017 - Ailleurs est ici, École des Filles-Espace d'art, Huelgoat
2017 - Le geste et la matière | une abstraction "autre" Paris, 1945-1965, Fondation Clément/Centre Pompidou, Martinique
2011 - L?Aventure de l?Art Abstrait, Musée des Beaux-Arts de Brest, Brest     
2008 - Les Nuagistes, Collégiale Saint-André, Chartres
2002 - Art ou Nature ? , Musée du Luxembourg, Luxembourg     
1999 - Actualité des collections du XXe siècle 1996-1999, musée des Beaux-Arts, Lyon
1999 - L'Intimité des dessins, Galerie Alain Margaron, Paris
1997 - Un combat pour l?Art Moderne, Hommage à René Déroudille., Musée des Beaux-Arts de Lyon, Lyon
1995 - Nantes et le surréalisme, Musée des beaux-arts de Nantes, Nantes
1991 ? André Breton, La beauté convulsive, Centre George Pompidou, Paris
1990 - André Breton, Musée national, Madrid
1989 - I Surrealisti, Palazzo Reale, Milan
1987 - Le Visionnaire, Galerie du Manoir, La Chaux de Fonds, Suisse
1986 - Blanc/Noir/Blanc, Centre Culturel de Landerneau et Musée des Jacobins, Morlaix
1984 - Autour de Michel Ragon, Paris Art Center, Paris
1981 - Paris-Paris 1937-1957, Centre Georges Pompidou, Paris
1980 - Bilan de l?art contemporain, Palais des Congrès, Québec
1973 - Exposition internationale du dessin original, Musée d?Art Contemporain de Skopje, Yougoslavie
1971 - Présence Européenne, Galerie La Bussola, Turin
1968 - Peinture française contemporaine, Musées de Belgrade, Prague, Bucarest, Varsovie et Zagreb
1967 - Le Visage de l?Homme dans l?Art Contemporain, Musée Rath, Genève
1967 - Pavillon Français, Exposition Universelle de Montréal, Montréal
1967 - Dix Ans d?Art Vivant 1955-1965, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence
1966 - Grands et Jeunes d?Aujourd?hui, Musée d?Art Moderne, Paris
1965 - Art in Science, Institut d'histoire et d'art, Albany, Etats-Unis
1963 - Art contemporain, Grand Palais, Paris
1962 - 10 Malere fra Paris, Galerie Birch, Copenhague
1961 - Les 41 présentent Iris Clert, Galerie Iris Clert, Paris
1959 - L?Air et L?Eau, Galerie Saint-Augustin, Paris
1953 - Younger European Painters, The Solomon Guggenheim Museum, New York