PASSIONS OUAGA

Ouedraogo Adjaratou

PASSIONS OUAGA

du 29 Mai au 31 Juillet 2021

Galerie Penthièvre

Solo show de Adjaratou Ouedraogo

La galerie Françoise Livinec est heureuse de vous présenter le premier solo show en Europe de l’artiste Adjaratou Ouedraogo pour son 40 eme  anniversaire. Déjà reconnue par les institutions et les collectionneurs, venez découvrir cette nouvelle série, 30 œuvres inédites, éclatantes pour un renouveau pictural. Des contrastes simultanés, une palette renouvelée, une juxtaposition audacieuse de motifs.

smArty >> PARIS
PASSIONS OUAGA : Fables Poétiques d'Adjaratou Ouedraogo

par Lili Tisseyre
Premier solo show de l'artiste burkinabé Adjaratou Ouedraogo en Europe, Passions Ouaga nous entraine dans un univers coloré, qui semble naif si on n'y prete attention, où les dialogues et clins d'oeil  avec les oeuvres d'autres artistes comme Klimt, Kertesz ou Matthew Wang nous sautent aux yeux, parce qu'il est rassurant de nous raccrocher à ce qu'on connait. La jeune artiste, qui veint juste de fêter ses 40 ans, (quelle belle consécration!) a l'art de créer et de peindre, à la manière de ses auteurs qui pratique l'écriture automatique, laissant courir le pinceau sur la toile ou les feuilles en suivant le fil de sa pensée, comme l'atteste une video dans l'entrée de la galerie, en préambule à l'éxposition.
Adjaratou, à la suite d'un traumatisme dont on ne révèle pas l'origine mais qui se répercute et s'épanouit avec force dans son travail, s'est enfermée très tot dans le dessin et la peinture pour exprimer son désarroi ou sa réprobation. Depuis, elle produit, produit, se confie sur la toile et raconte à sa manière son monde intérieur et celui qu'elle perçoit, comme autant de petites fables poétiques.
Dejà remarquée par différentes fondations et fonds, elle entre enfin, gràce au travail engagée de sa galeriste Françoise Livinec, dans les collections privées avec un fracas delicat comme son oeuvre.
En écho à la crise sanitaire que nous venons de subir, nous assistons à l'éclosion d'un nouveau monde sous ses pinceaux, d'abord masqués et comme sidérés, ses personnages reprennent peu à peu gout à la vie et à la liberté s'affranchissant de ces "cahe-nez" bleus, fil conducteur du corpus exposé. 30 oeuvres, petits et grands formats, inédits qui mêlent couleurs ludiques, motifs récurrents audacieux et symbloliques pour notre plus grand plaisir.
L'exposition qui se tient jusqu'au 31 juillet prochain fait partie de la programmation et du parcours Paris gallery Week End.